Une bouffée d'air frais par "Grand corps malade"

Publié le par ronan kerrest

Fabien Marsaud que nous sommes nombreux a avoir pu approcher (c'est notre voisin) nous a envoyé ce matin sur France Inter une sacré bouffée d'air frais. Il a encore une fois fait la démonstration qu'une culture nouvelle est en création avec l'apport de chacun. Il nous a rappellé que pour les habitants des quartiers populaires ce ne sont pas les différences qu'il faut cultiver mais bien les créations communes. Il a rappelé (avec la complicité d'une professeur de lycée de Saint-Ouen) que pour slamer ou rapper il faut parler le Français, qu'il faut aller à l'école et apprendre, il a rappelé que c'est Charles Aznavour qui a demandé a Drucker que celui-ci invite pour la première fois un rappeur dans une émission de grande écoute..
Quand j'ai longuement parlé avec son père (et oui ça fait drôle mais à 39 ans je connais mieux son père que Fabien), l'année dernière à la fête de l'Huma, je n'ai pas voulu trop parler de Fabien, mais j'ai senti une fierté énorme...Nous devons tous être fiers de ce fantastique parcours ...il représente bien ce que nous sommes, bien l'avenir de notre territoire...


N.B. en ces temps de festival de Cannes j'ai voulu illustrer l'avenir de notre territoire par le lever de soleil (vu de ma fenêtre) sur les futur studios ...Besson ou Holywood sur Seine comme vous voudrez..

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article