merci Monsieur Henri Emmanuelli

Publié le par ronan kerrest

 

J’avoue que certains jours je me demande encore ce qui m’est arrivé aux élections cantonales … et pour quoi le PS a mis en place toute cette machine énorme qui l’a propulsé de 13 à 32,5% et qui lui a permis de tripler.. oui tripler… ses voix.. alors je repense à la litanie des 10 (au moins) dirigeants nationaux du PS qui n’ont pas eu mieux à faire pendant cette campagne que de venir soutenir mon adversaire, comme si liquider un conseiller général communiste était plus important que de combattre la politique de Sarkozy…je dis bien ce n’est pas aux militants locaux que je reproche ça…eux ils sont ici, on ne les fait pas débarquer d’ailleurs…mais des dirigeants de l’autre bout de la France et qu’on balade dans les rues de notre Ile…pour que le soir on vienne me voir en disant « vous avez vu Mr Kerrest il y avait Henri Emmanuelli rue Méchin… ?? » alors instantanément j’ai repensé à ma seule et unique rencontre avec Henri Emmanuelli à Porto Alegre en Janvier 2002.
Dans une grande salle d’environ 2000 places dont 500 occupées à ce moment là, Danielle Mitterrand vient s’asseoir à coté de moi..pas le temps d’engager la conversation qu’Emmanuelli arrive…il lui dit bonjour, commence une discussion sans grand intérêt puis elle lui « passe un savon sur l’attitude du PS et de l’internationale socialiste dans le forum social mondial, « vous ne respectez pas ce forum, sa nouveauté, vous voulez tout corseter, tout récupérer lui dit elle » lui ne l’a pas bien pris, il est parti fâché…et à ce moment là elle s’est retournée vers moi et elle m’a dit avec un petit sourire « mais au fait vous êtes qui vous ?? » je lui ai expliqué conseiller général, seine saint denis, communiste ..elle m’a répondu toujours dans sa colère « de toute façon vous êtes tous les mêmes » (remarquez bien qu’elle est mieux placée que personne…) Pendant la journée nous nous reparlons plusieurs fois, évidemment elle me parle de son combat prioritaire (et toujours d’actualité) pour le droit d’accès à l’eau pour tous et contre les grandes multinationales (surtout françaises de l’eau) et moi je lui parle un peu de la Seine-Saint-Denis, de ses réalisations sociales etc.. En fin d’après midi je rejoins mes deux acolytes du 93 et mon collègue socialiste Emmanuel Constant (benjamin de l’assemblée avant que je ne lui prenne la place…) nous dis « on va dans un super resto que j’ai essayé hier… » « bon d’accord » avant d’y aller nous buvons tous une ou deux de ces spécialités nationales la caipirinha qui monte bien à la tête.. En arrivant dans le resto (en plein air) je vois Henri Emmanuelli qui attendait qu’on lui trouve une table.. alors je me retourne vers Emmanuel et je lui crie de ma douce voix… » dis donc toi tu nous a entrainé dans le repère de l’internationale socialiste !! » A ce moment là je découvre la tignasse blanche de Jean Claude Lefort député communiste du Val de Marne qui me dit « qu’est ce que tu dis toi ?? » « excuses moi Jean Claude » « le consul a invité les parlementaires à manger » dit Lefort…Emmanuelli me regarde d’un œil torve(à mon avis il avait plusieurs caipirinhas à son actif !!!) et il me dit « toi je t’ai déjà vu quelque part » « je lui réponds « oui j’étais à coté de Danielle Mitterrand quand vous vous êtes engueulés ce matin »….et là la réponse tombe « oui elle fait chier la vieille » ….merci donc de tout cœur monsieur de votre contribution essentielle à l’avenir de la vie politique…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article